L'univers des mots Index du Forum
L'univers des mots Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

"Bergson et Durkheim : entre philosophie et sociologie. Rupture et unités"

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'univers des mots Index du Forum -> Lectures en vrac -> Philosophie...
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin - Marie BARRILLON
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Déc 2008
Messages: 576
Localisation: Paris
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 羊 Chèvre
Point(s): 3 456
Moyenne de points: 6,00

MessagePosté le: Mer 28 Jan - 01:11 (2009)    Sujet du message: "Bergson et Durkheim : entre philosophie et sociologie. Rupture et unités" Répondre en citant

...

"Bergson et Durkheim : entre philosophie et sociologie. Rupture et unités" par Brigitte Sitbon-Peillon :  
 
La philosophie bergsonienne, s’est élaborée, tel un « organisme », à partir d’un dialogue, ou plutôt d’une « protestation »1 contre des savoirs constitués, instaurant l’idée, toute moderne, d’un rapport à penser de manière expresse entre la philosophie et les sciences. Dès 1889, dans L’essai sur les données immédiates de la conscience, s’élabore la méthode bergsonienne visant le « retour à l’immédiat », et consistant à se replacer sub specie durationis, dans l’intériorité des êtres.  


 
Cette « philosophie de l’immédiat » s’affirme d’emblée dans un rapport critique avec les sciences ; le problème de la liberté sera en effet appréhendé, dans L’Essai, à partir des conclusions de la réfutation de la psychologie associationnisme et de la psychophysique (notamment celle de Fechner et Weber). Puis, reprenant dans Matière et mémoire, en 1896, le problème classique de « la relation du corps à l’esprit », en le confrontant alors aux théories idéalistes et réalistes, Bergson dessinent nettement les fondements d’un « nouveau spiritualisme », de cette « métaphysique positive » qui « commencerait par se mouler sur le contour des faits (et) offrirait donc bien les caractères d’une science incontestée »2. Abordant, avec L’évolution créatrice, en 1907, le problème de la vie, le philosophe affronte les théories biologiques (mécanistes et finalistes) de l’évolution.

Pour lire la suite de l'article, rendez-vous sur le lien suivant (fichier pdf) :

http://revue-klesis.org/index.php?option=com_content&task=view&id=45&Itemid=63

 

*****************
Mes jours manquent d'heures, pour en faire plus


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mer 28 Jan - 01:11 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'univers des mots Index du Forum -> Lectures en vrac -> Philosophie... Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template zenGarden created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com